Une expérience validée

Des méthodes éprouvées

Un réseau d’experts reconnus

Constat accablant :

Depuis quelques années, l’augmentation de l’espérance de vie se stabilise, celle en bonne santé ne progresse plus, voire recule.
Les principales causes de mortalité et de coût des soins de santé, en France et dans le monde, sont les maladies chroniques.
Elles sont la conséquence de problèmes liés au mode de vie et à l’environnement.

En effet, il existe désormais des preuves irréfutables que de mauvaises habitudes alimentaires, l’inactivité physique, le tabagisme, la consommation excessive d’alcool et des facteurs psychosociaux (stress chronique, manque de soutien social et communautaire…), sont des éléments clés dans le développement et l’incidence de ces maladies.

Par ailleurs, l’Académie nationale de médecine recommande dans un communiqué de : 
considérer les cancers, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires chroniques et le diabète comme une priorité pour la santé dans le monde et pour cela de soutenir la priorité donnée à la promotion de la santé et au contrôle des causes majeures des quatre principales maladies chroniques : le tabac, l’alcool, les aliments transformés et la sédentarité“.

Qu’est-ce que la “Lifestyle Medicine”?

Selon l’OMS, “La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.”

En voie de reconnaissance dans le monde (Europe, États-Unis, Inde, Asie, etc.), pratiquée par de très nombreux médecins spécialistes, cette nouvelle discipline complète, sans la remplacer, la médecine conventionnelle.

Elle vise principalement à :
– Se concentrer sur une alimentation optimale, la gestion du stress, la qualité du sommeil et l’activité physique sur la base de méthodes éprouvées.
– Promouvoir des changements de comportement qui permettent au corps de se guérir lui-même.
– Permettre aux bénéficiaires d’être des partenaires actifs et d’adopter des changements de comportement décisifs.
– Prendre en compte l’environnement (familial, social, professionnel…) de la personne.
– Etc.

Maladies chroniques :

Définition : maladie de longue durée, évolutive, souvent associée à une invalidité et à la menace de complications graves.

  • “Si rien n’est fait, près de 400 millions de personnes mourront de maladies chroniques au cours des dix prochaines années. Beaucoup de ces décès se produiront prématurément, affectant les familles, les communautés et les pays.”

    Dr Catherine Le Galès-Camus

    Sous-Directrice générale, “Maladies non transmissibles et santé mentale” à l'OMS.
  • “Rien ne justifie que les maladies chroniques continuent d’emporter des millions de vies prématurément chaque année alors qu’on sait maintenant comment prévenir ces décès.
    Nous devons stopper l’épidémie mondiale de maladies chroniques.”

    Dr JoAnne Epping-Jordan

    Conseillère senior, “Maladies chroniques et promotion de la santé”, à l'OMS.

Représentent :

35%
Population française
88%
Décès en France
71%
Décès dans le monde

Obésité et surpoids, quelques statistiques :

À l’échelle mondiale, le nombre de cas d’obésité a presque triplé depuis 1975.

Adultes

En surpoids :
39%
En obésité :
16%

Enfants et adolescents

En surpoids ou obésité :
33%

Cas multipliés par en 40 ans

“D’ici 2022, le nombre des enfants et des adolescents obèses dans le monde sera supérieur à celui des enfants dont le poids est insuffisant.” OMS 2017

Hommes

Espérance de vie : 25 ans

Pourtant :

Espérance de vie en bonne santé : 63 ans

En surpoids :
41%
En obésité :
16%
Veulent maigrir :
70%

Femmes

Espérance de vie : 25 ans

Pourtant :

Espérance de vie en bonne santé : 64 ans

En surpoids :
25%
En obésité :
16%
Veulent maigrir :
52%

3-17 ans

En surpoids :
14.3%
En obésité :
3.5%

L’augmentation de l’incidence (nombre de nouveaux cas) des maladies chroniques n’est pas principalement liée à la vieillesse, comme il l’est parfois annoncé.

Les zones bleues :
Cinq zones dans le mondes ont été identifiées comme comprenant le plus grand nombre de centenaires et une incidence très faible de maladies chroniques : l’île d’Okinawa au Japon, la province de Nuoro sur l’île de Sardaigne en Italie, Loma Linda en Californie, l’île d’Ikaria en Grèce, la ville de Nicoya au Costa Rica.

Ces populations ont notamment en commun :
– une activité physique modérée régulière ;
– une bonne gestion du stress ;
– un apport calorique modéré ;
– une alimentation principalement végétale ;
– un engagement dans la vie familiale et sociale.

Le principal risque de développement des maladies chroniques provient de facteurs de risques génétiques et environnementaux.
70 à 90 % des risques sont vraisemblablement dus à des différences d’environnement (alimentation, pollution intérieure et extérieure, toxines, microbes etc.).
Source : Anand, P. et al. Cancer is a Preventable Disease that Requires Major Lifestyle Changes. Pharm. Res. 25, 2097–2116(2008)

Par exemple :
L’influence des gènes sur le diabète de type 2 et la variation de l’IMC (Indice de Masse Corporelle) chez l’adulte est faible.
La part génétique sur le développement du diabète de type 2 est de moins de 10 % et sur l’IMC de 6 à 10 %.

Source : Speliotes, E. K. et al. Association analyses of 249,796 individuals reveal eighteen new loci associated with body mass index. Nat. Genet. 42, 937–948(2010)

Il a été démontré que le levier le plus puissant pour la santé humaine et la préservation de la planète est l’alimentation.
La plupart des études concluent qu’un régime riche en plantes (fruits, légumes, noix, graines complètes) et contenant une plus petite proportion d’aliments d’origine animale confère des avantages à la fois pour la santé et l’environnement.
Un régime alimentaire inadapté représente un risque plus important que la somme de ceux liés aux rapports sexuels non protégés, à la consommation d’alcool, de drogues et de tabac.
La consommation mondiale idéale de fruits, légumes, noix et légumineuses devrait être doublée et celle d’aliments, comme la viande rouge et le sucre, réduite de plus de 50%.

Source : Food in the Anthropocene: the EAT-Lancet Commission on healthy diets from sustainable food systems. Lancet (2019).

Nous le sommes tous !
Nos choix quotidiens ont un impact sur notre santé et celle de la planète.
La grande majorité d’entre nous a dans son entourage une personne atteinte d’une maladie chronique (diabète, hypertension, AVC, etc.).

businesswoman with paper bag on the head pointing at something. isolated on white background

Bonne nouvelle !

Group of cheerful diverse friends in the park

La plupart des maladies chroniques sont évitables. Elles sont fortement influencées par des facteurs liés au mode de vie. Il est possible d’améliorer considérablement leur prévention et leur impact (dans notre vie personnelle et celle de notre entourage familial, amical…).

La mise en pratique de règles fiables peut nous permettre d’améliorer efficacement et durablement notre qualité de vie et celle de nos proches.

  • Quand quelqu’un désire la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement est-il possible de l’aider.

    Hippocrate

    «Père de la médecine»
  • Le médecin du futur ne donnera aucun médicament, mais intéressera son patient aux soins de son corps, à l’alimentation et à la cause et à la prévention des maladies.

    Thomas Edison

    Inventeur
  • Le pouvoir d’auto-guérison du corps est souvent négligé parce qu’on lui donne rarement la chance d’agir dans un monde qui s’attend à une solution rapide.

    Dr. Joel Fuhrman

    Médecin spécialiste en nutrition
  • Vous ne pouvez pas acheter votre santé, vous devez la gagner par une vie saine.

    Dr. Joel Fuhrman

    Médecin spécialiste en nutrition
  • La génétique charge le pistolet, le mode de vie appuie sur la détente.

    Dr. Caldwell Esselstyn

    Chirurgien, auteur et ancien champion olympique d'aviron.

Il vaut mieux fermer d’abord le robinet avant de passer la serpillière

Qu’est-ce qu’une alimentation santé durable ?

Ce sujet est devenu crucial, comme en témoigne l’extrait d’un rapport de 2019 de la prestigieuse revue du Lancet, composée de 37 experts internationaux : “Il est urgent de transformer le système alimentaire mondial pour la santé humaine et l’environnement.”

Un nombre croissant de scientifiques font la promotion d’une alimentation saine, durable et éthique. Dans cet objectif, Anthony Fardet, docteur en nutrition humaine a élaboré les trois règles d’or d’une alimentation saine, dite “règle des trois V” : VégétaleVraieVariée. Il considère que les faux aliments inventés par l’industrie alimentaire dans les années 80, avec leur implication dans certaines maladies (obésité, diabète, maladies cardio-vasculaires, ostéoporose, certains cancers…) sont la première cause de mortalité dans les grandes villes.

Il devient difficile d’y voir clair dans la multitude d’articles, parfois contradictoires, publiés quotidiennement sur l’alimentation, l’environnement et le bien-être animal.

Je peux vous aider si :


  • Vous aimeriez avoir des clés fiables et pratiques pour améliorer le bien-être et la santé de vous-même et de vos proches.
  • Vous souhaitez adopter de meilleures habitudes (alimentation, exercice physique, sommeil, etc.).
  • Vous avez envie de perdre du poids de manière durable et efficace (masse graisseuse).
  • Vous voulez éviter les erreurs courantes qui vous empêchent de maintenir durablement vos objectifs (perte de poids, repos, etc.).
  • Vous vous sentez concerné(e) par l’impact de vos choix alimentaires et de consommation sur l’environnement.
  • Etc.
Si vous voulez augmenter significativement vos chances de vivre une VIE ÉPANOUIE, DURABLE et en BONNE SANTÉ, je peux vous aider sur la base de récentes études et expérimentations scientifiques.

Alors, êtes-vous prêt(e) à prendre le bon chemin pour votre SANTÉ, celle de votre ENTOURAGE et la préservation de la PLANÈTE ?

AdobeStock_26722321

Bénéficiez du tarif de lancement de mon offre d’accompagnement !